Le déconfinement avec votre bébé



Si à compter du 11 mai les sages-femmes peuvent effectivement reprendre l'ensemble de leurs activités cliniques, c'est-à-dire le suivi gynécologique, la rééducation périnéale ou tout l'ensemble des actes qu'elles sont amenés à faire, il ne s'agira pas pour autant d'un retour à la situation d'avant la pandémie.

Il faut, pour que la sage-femme puisse reprendre toutes ses activités, que l'organisation du cabinet permette le respect des gestes barrières et la distanciation sociale. C'est pourquoi toutes les sages-femmes ne reprendront pas l'ensemble de leurs activités en présentiel dès le premier jour du déconfinement, d'autant plus que la pratique de la téléconsultation est toujours possible.

On comprend bien que certaines activités telle que, par exemple, la préparation à la naissance collective en présentiel, ça semble difficilement envisageable actuellement.

Pour finir, il ne faudra pas être surpris si la sage-femme vous précise, lors de la prise de rendez-vous, qu'il faudra venir en portant un masque et puis, qu'à l'arrivée dans le cabinet, il faudra vous laver les mains.



La situation peut être différente d'un établissement à un autre et d'un praticien à un autre, mais d'une manière générale les recommandations se sont nettement assouplies et désormais un accompagnant est possible lors des consultations indispensables et des échographies.

D'ailleurs, ça va plus loin que ça étant donné qu'en plus de l'accouchement où c'était déjà le cas pendant le confinement, maintenant un accompagnant est le plus souvent autorisé lors du séjour en maternité.

Toutefois, il y a une limite : il faut être sûr que l'accompagnant n'est pas atteint par le COVID-19, c'est pour cela qu'on peut toutefois être amené à prendre la température de la personne qui vous accompagne, que ce soit lors des consultations ou à la maternité, et puis de poser un certain nombre de questions pour s'assurer qu'il ne présente pas de signe clinique en faveur du COVID-19.



Là encore d'une maternité à une autre les choses vont pouvoir être différentes, mais d'une manière générale, on recommande qu'il y ait un seul accompagnant qui assiste la maman durant son séjour à la maternité.

Et d'ailleurs on va tout faire pour limiter au maximum les allers et venues, on va vraiment demander au papa de rester au maximum dans la chambre et de ne pas circuler dans les couloirs, de manière à respecter le mieux possible la distanciation sociale.

D'ailleurs, il est préconisé une seule venue par jour et toute sortie est considérée comme définitive jusqu'au lendemain. Bien sûr l'accompagnant doit porter un masque en permanence et se laver les mains ou se frictionner avec une solution hydroalcoolique très régulièrement. Certains établissements pourront même être amenés à limiter la durée des visites.



Bien sûr à partir du moment où vos proches habitent à moins de 100km ou dans le même département ils pourront vous rendre visite pour que vous leur présentiez votre bébé.

Toutefois, je préconise bien de leur demander de porter un masque et de bien se laver les mains à chaque fois qu'ils vont toucher le bébé.

Je vous conseille vraiment de limiter ces visites aux personnes qui vous sont très proches et surtout de vous arranger pour qu'elles ne viennent pas en trop grand nombre en même temps.



Je pense qu'il faut préconiser au papa et aux frères et sœurs de respecter les mêmes gestes vis-à-vis du bébé que ceux qu'on avait conseillé durant le confinement, c'est-à-dire être vraiment très très vigilant, toujours bien dire aux frères et sœurs de ne pas toucher le bébé sans s'être bien lavé les mains avant.

Bien sûr on ne va pas demander à toute la famille de porter un masque en continu à partir du moment où ils ne sont pas malades.



Je sais que la reprise de l'école par les aînés est une question qui interroge beaucoup de parents, qui s'inquiètent beaucoup et qui demandent s'il faut remettre les enfants à l'école. Personnellement j'estime que je n'ai aucune légitimité pour conseiller aux parents une option ou l'autre.

Je peux juste vous conseiller, si votre enfant reprend l'école, de faire comme le font un certain nombre de soignants lorsqu'ils rentrent de leur travail, c'est-à-dire, dès qu'on franchit la porte, on se déshabille, on met les vêtements à la machine et on les lave si possible à 60 degrés pendant 30 minutes et puis on se lave bien les mains, c'est important, au retour à la maison.

Et puis après, on peut reprendre une activité normale. Mais quant au fait de décider si vous remettez votre enfant à l'école ou pas, c'est à mon avis une décision personnelle.



Il me semble que les recommandations du gouvernement ont été très claires à ce sujet-là, c'est-à-dire que le déconfinement doit se faire de manière très très progressive et dans la manière du possible, si le télétravail était possible et peut être continué, il est toujours préférable de poursuivre le télétravail de manière à respecter au maximum la distanciation sociale.



L'arrêt de travail systématique est limité aux femmes enceintes au troisième trimestre de grossesse, donc si vous n'êtes qu'à 3 mois vous ne bénéficiez pas de cet arrêt systématique.

Vous pouvez toujours aller voir la personne qui suit votre grossesse ou votre médecin traitant, pour voir si lui considère que votre reprise de travail vous met en danger par rapport à votre grossesse, mais c'est vraiment uniquement une décision qui sera prise au cas par cas par la personne qui suit votre grossesse ou votre médecin traitant.



Ma réponse va être très rapide et très claire, non on ne met jamais de masque à un nouveau-né, ni à un enfant de mois de 3 ans.

Très clair : pas de masque aux nouveau-nés.